"Les agencements choisis établissent des liens entre figurations et surfaces pleines ou vides, monochromes souvent, et dont la matière ou la représentation fait référence à la mémoire de chacun. Les éléments de la nature sauvage photographiés, représentés ou empruntés, occupent une place essentielle dans cet univers dont la circulation et la synergie entre un sujet et son environnement, est le véritable objet.

Des éléments du monde vivant sont associés à des matières ou des images de la vie quotidienne, comme un rideau, une lampe ou une page blanche.

Les paysages photographiés nés des mêmes axes de prise de vue Nord, Sud, Est, Ouest durant plusieurs années, sont en train de donner corps à de nouvelles recherches de liens."

Les paysages deviennent des objets, et recréent de nouvelles frontières avec le papier, comme dans les "Percées", mais aussi de nouveaux liens entre le sujet et la matière.

La question n'est pas celle du collage, mais celle d'une hybridation, une tentative de combinaison modulaire, de transformation.

© 2019 - Emma - GLODT

  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram